Christchurch/Banks Peninsula

Nous avons fait une halte à Christchurch , deuxième plus grande ville de NZ, sur notre trajet pour Wanaka. Cette ville sévèrement touchée par de terribles tremblements de terre en 2010 et 2011 est toujours en plein reconstruction. Une atmosphère particulière s'en dégage et lui donne un charme non sans intérêt. Nous avons passé une bonne journée à explorer ses rues. Des oeuvres d'arts sont disséminées un peu partout et le jardin botanique est une petite perle de verdure au milieu des chantiers qui jour après jour participent à la reconstruction de la ville.

Cathedral Square, coeur historique de la ville. La cathédrale construite en 1881, fut durement touchée et sa flèche de 63m de haut ainsi que sa rosace complètement détruites.

A côté, une oeuvre d'art de 18m de haut "Chalice" érigée en 2001, n'a quand à elle pas bougé.

Canterbury Museum.

Le jardin botanique.

Re-start City Mall regroupe une cinquantaine de commerces (boutiques, banques, resto, bars...) installés dans des conteners en attendant la reconstruction de leur magasins.

Le stree art est très présent et l'on trouve de grandes fresques un peu partout dans le centre.

Cathedral Junction.

Transitional Cathedral. Cette cathédrale a été construite comme cathédrale de transition en attendant que l'ancienne cathédrale soit reconstruite.

Nous avons fait une agréable promenade dans cette ville en pleine mutation et nous y reviendrons.

Au sud de Christchurch se trouve la Péninsule de Banks. Nous sommes allés passer la journée sur cette péninsule formée par l'éruption de 2 volcans il y a plus de 8 millions d'années. La route pour se rendre jusqu'au village d'Akaroa en plein coeur de cette péninsule se mérite en van mais elle vaut le coup d'oeil.

Akaroa, qui signifie "grand port" en maori, est le lieu du premier établissement des français en NZ. En effet, la ville a failli être française. En 1838, Jean-François Langlois a voulu créer un port baleinier ici et acheta des terres aux maoris vivant dans la péninsule. Il reparti en France pour revenir avec les premiers colons s'établir ici. Les anglais ayant eu vent du projet de colonisation française s'organisèrent rapidement et signèrent le Traité de Waitangi le 6 février 1840, donnant ainsi la souveraineté à la couronne britanique sur toute la NZ. Le 16 août 1840, des drapeaux britaniques flottaient sur la Péninsule de Banks. Lors de son retour avec 2 navires " Le Comte de Paris " et " L'Aube " JF Langlois et la soixantaine de colons l'accompagnant comprirent leur défaite. Malgrè cela, ils décidèrent de rester et créèrent le village d'Akaroa. Aujourd'hui, il reste de cette époque le nom des rues et des maisons écrits en français ainsi que quelques bâtisses.

Ce petite ville touristique est pleine de charme, il ne nous manquait que quelques rayons de soleil. On a flâné un bon moment dans les ruelles en faisant les boutiques.

On s'est trouvé un joli point de vue sur la baie pour notre déjeuner. Le ciel gris souri a un peu terni la couleur de l'eau qui doit être sublime par beau temps.

En partant sur la route on a vu de drôles d'habitations ! Des silos à grains transformés en appart. Pas mal comme idée !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site