Wellington

Les premiers colons européens ont débarqué ici à bord du navire " Aurora " en janvier 1840. On comptait pas moins de 5000 habitants en 1850. La ville ne s'est réellement développée qu'à partir des année 1900, une fois le déplacement du siège du gouvernement effectué quelques années auparavant.

Aujourd'hui, c'est une ville dynamique et pleine de surprises où il fait bon flâner au gré des rues. Jusqu'ici Wellington est la ville de NZ que nous préférons. Il y règne une ambiance détendue et sympathique qui donne envie de prendre son temps et de jeter un coup d'oeil dans les restaurants et bars au décor original.

Nous sommes déjà passés 2 fois à Wellington voici notre découverte.

Un pub.

Un magasin de tatouages.

Une sculpture moderne.

Cuba Street, rue piétonne principale.

Pas mal la pizzeria !

Boutique d'huile essentielles.

On a déniché un super petit resto de rue, Ekim, où on a mangé un des meilleurs burgers depuis un bon moment.

Et on a le choix !

Bon Ap !

Lors de notre second passage, on y a emmené nos potes Uruguayens : Pedro, Ziro et Sergio. 

Ekim 2

 

Un peu plus loin.

Accueil de l'Office de tourisme ! Heu, j'ose entrer ou pas ? Bienvenue en " Terre du Milieu " !



Le " water front " offre une belle balade.

On y trouve le " Musée de la ville et de la mer ", installé dans un ancien entrepôt en restauration. Bonne expo sur l'histoire de Wellington retracée grâce à des annecdotes et faits, mis en lumière par des objets. Belles reconstitutions. On y a passé un agréable moment.

 

Vue panoramique sur la baie avec à droite le Te Papa Museum.

Des petites boutiques sont installées dans des conteners.



Nous sommes allés visiter le musée Te Papa qui recèle de trésors sur ses 6 étages et où l'on pourrait passer des heures ou plutôt des jours à découvrir les expos. Très interactif, il présente une expo permanente qui retrace l'histoire de la NZ avec des objets maoris, des animaux, des espaces pour les enfants. On trouve aussi des expo temporaires, celle du moment concernait la compagnie aérienne Air NZ. Nous sommes d'ailleurs entrés dans le cockpit d'avion sur le parvis du musée pour voir comment c'est fait à l'intérieur.

Calamar géant.

On s'est pris un bon petit cappuccino au musée.

Lors de notre second passage ici, nous sommes retournés au musée pour voir une expo temporaire sur la Bataille de Gallipoli (connue sous le nom de campagne des Dardanelles), menée contre les Turcs pendant la Première Guerre Mondiale. Les troupes Néo-zélandaise ont été appelées en renfort des troupes Australiennes entrées en guerre a côté des Anglais en Turquie, entre avril 1915 et janvier 1916. On y trouve des sculptures taille XXL, pour introduire des personnages ayant joués un rôle important à Gallipoli. Celles-ci sont d'un réalisme bluffant.

Les traits des visages sont impressionnants, on voit même la sueur perler sur le front de cet homme.

Peinture représentant l'arrivée des troupes.

Nous avons exploré le centre ville à pied le long d'Oriental Parade, avec sa plage.

En haut de la colline le monastère Saint Gérard.

La marina par un matin nuageux.

Promenade dans le CBD, où plusieurs bâtiments et oeuvres d'art ont attiré notre oeil.

Autour du centre ville les ruelles escaladent les collines. Il y a plusieurs points de vue que nous n'avons pas encore eu le temps d'explorer mais qui sont au programme lors de notre prochain stop ici.

Un camping gratuit et proche du centre ville nous a accueilli lors de nos deux passages ici. Endroit superbe au bord de l'océan. C'est ici que nous avons dit aurevoir à notre compagnon de voyage lors de notre premier arrêt ici. Merci d'être venu nous voir à l'autre bout du monde Fab ! On a passé des supers moments ensemble vivement les prochains !

Owhiro Bay.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site