Le Grand Sud

Après une nuit mouvementée car un peu fraîche, nous sommes réveillés par le chant des petits oiseaux et le soleil. Aujourd'hui nous allons visiter le Parc de la Rivière Bleue, enfin une petite partie car il couvre une superficie totale de 22 000 ha. Les espèces présentes sont à 75% endémiques dont un Kaori de 40m de hauteur datant d'environ 1000 ans.

Nous avons fait un parcours de rando de 20km alternant entre des paysages lunaires avec la terre rouge riche en oxyde de fer et la dense fôret tropicale.

 

Voici la forêt noyée.

Le grand Kaori dont le diamètre est de 2,70m.

Nous nous sommes trouvés un beau coin pour pique-niquer le midi en bord de la rivière bleue. L'eau est d'une transparence dingue. 

Ce parc est d'une beauté époustouflante. Nous avons passé la journée à se dire "mais que c'est beau" ! Bref une excellente rando.

En fin d'aprem, nous sommes rentrés au camping et avons fait notre petit feu pour le soir.

 

Le lendemain, changement de camping (car le gardien du camping des Bois du sud est un frapadingue qui pète les plombs tout seul et menace les gens : on ne recommande pas d'y aller). Nous avons fait la route vers le site de Netcha. Nous avons longé le lac de Yaté jusqu'au barrage. Le barrage actuel est haut de 60m et long de 641m. L'eau part vers l'usine hydroélectrique.

Nous avons rejoint le camping de Netcha qui est super bien organisé. L'emplacement a son BBQ, son abri avec une table. Il est en bord de rivière, qui est très jolie d'ailleurs.

Après avoir installé la tente, nous sommes partis faire un tour dans le sud de la grande terre à Port Boisé. La route est splendide, on roule dans des paysages grandioses et des grands espaces.

En arrivant à Port Boisé, nous avons emprunté un morceau du sentier des bagnards qui part de l'écolodge, pour voir la baie.

Nous avons repris la voiture pour continuer en direction de Goro. Nous sommes passés devant une énorme usine de nickel qui s'est installée ici et extrait 54 000 tonnes de nickel et 5400 tonnes de cobalt par an. 

Nous avons longé la côte sud jusqu'à la cascade de Wadiana.

Pour boucler la boucle, nous sommes rentrés par la route du barrage.

Puis retour au camping pour préparer le repas au feu de bois, on devient expert !

Pour notre dernier jour dans le grand sud, nous nous sommes fait une belle balade matinale sous un ciel bleu à faire rêver, aux chutes de la Madeleine. Cette réserve naturelle est très belle et le site est super bien aménagé. Nous avons marché jusqu'à la cascade et avons parcouru le sentier botanique autour. 95% des végétaux se trouvant dans ce maquis minier sont endémiques. La flore doit s'adapter à des conditions de vie assez difficiles du fait que cette terre rouge contient peu d'éléments nutritifs. 

Sur notre chemin nous avons croisé des droseras, plantes carnivores.

Le "bois bouchon", assez rare et vulnérable et un petit conifère qui ressemble au baobab et pousse dans l'eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

Une lichen marrant, on croirait voir des champignons.

Puis à la fin de cette promenade sous le soleil, nous avons fait la route jusqu'à Nouméa car nous devions rendre la voiture en fin de journée. On ne se lasse pas des paysages que l'on parcourt dans cette partie de l'île.

Nous avons passé 3 jours exceptionnels à découvrir le grand sud du caillou. Le beau temps nous a enfin accompagné non stop et quel plaisir de se balader sous le soleil. Les couleurs ressortent et donnent à voir des panoramas absolument splendides.

Commentaires (1)

1. lancemot (site web) 07/10/2014

coucou les voyageurs, les photos sont toujours aussi jolies et merçi de nous faire partager ces beaux moments, bisous à vous deux

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×