Le Bromo

Comme nous n'en avons pas eu assez avec l'Ijen, nous voilà en route pour un autre volcan, le Bromo. Depuis Bondowoso, il faut prendre un bus pour Probolingo (3h de trajet - 16 000 R). C'est l'occasion d'observer la vie aux arrêts.

C'est là où les choses se corsent. Une fois à la gare routière, il faut sortir et aller sur la gauche à l'arrêt des minibus trouver les chauffeurs qui attendent. Ceux-ci ne partent que lorsque le minibus est plein soit 15 personnes (billet à 30 000 R). Nous y avons trouvé 6 personnes attendant depuis déjà 3h. Nous sommes venus compléter ce groupe et avons attendu encore une petite heure avant que 2 autres filles se joignent à nous. Le chauffeur nous avait déjà proposé de partir pour plus cher mais avec ces 2 personnes en plus nous avons pu partir pour 45 000 R par personne. Flûte qu'une heure d'attente même pas le temps de faire une sieste ! Let's go ! Il doit être difficile de pouvoir effectuer ce trajet à 15 personnes car nous n'avons pas croisé grand monde, il est bien de pouvoir s'organiser avec d'autres routards plus tôt.

Après 1h3O par des routes tortueuses nous voilà rendus à Cemoro Lawang, village le plus proche du Bromo. Il fait un temps de chien et il caille, vive la montagne ! C'est là qu'on voit qu'on a plus l'habitude de ces températures.

Nous avons fait le tour avec les 4 autres personnes du bémo, 2 anglais, 1 suisse et 1 fille des Pays Bas pour trouver une Gh et négocier la chambre. Il y a pas mal de Gh et des tarifs qui varient. Nous nous sommes retrouvés au Budi Jaya Homestay en retrait de la route principale, où on a pris toutes les chambres pour 125 000 la chambre, c'est le moins cher qu'on ait pu avoir ici et pour une chambre méga propre.  
Nous avons fait un tour dans le village et sommes descendus jusqu'à la Plaine des Sables pour voir le paysage et repérer les lieux pour cette nuit.

Encore un départ matinal de prévu pour nous. Le package habituel ici consiste à prendre une jeep qui vous amène jusqu'au point de vue le plus haut pour le lever du soleil puis les jeep redescendent et vont jusqu'au Bromo sur le cratère (compter au moins 550 000 R la jeep + 217 000 ou 317 000 R pour le droit d'entrée qui était il y a un an à 25 000 R cherchez l'erreur !). Nous avons choisi de nous débrouiller tout seuls avec les 4 personnes rencontrées hier et les tuyaux récoltés à droite à gauche.


Debout à 3h du matin et départ à 3h30 pour grimper jusqu'au point de vue en face du Bromo. C'est l'heure pour un paquet de monde de regarder la finale de la coupe du monde mais pour nous un paysage grandiose nous attend à près de 2500 m d'altitude. Pour celà, il suffit de suivre la route qui part de notre Gh pendant environ 1h30, ce qui permet d'arriver au premier point de vue puis en 30 min on peut rejoindre par un chemin sinueux un point de vue un peu plus haut. Même de nuit cela se fait sans aucun souci avec la lampe torche bien sûr.

Après avoir admirés la vue plongeante sur la Plaine des Sables, le Bromo (2392 m), le Batok (2440m) et le plus haut sommet de Java, le Mont Semeru (3676 m d'altitude), tout en prenant notre petit déj face à ce belvédère, nous sommes redescendus par le même route.

Nous avons ensuite bifurqué sur la droite (à hauteur d'une maison verte sur la gauche) sur un chemin qui permet de descendre dans la Plaine des Sables et de se rendre au cratère du Bromo, volcan toujours actif, qui lui aussi dégage une fumée avec une odeur de souffre. C'est un paysage assez lunaire que l'on traverse.

La montée sur le cratère du Bromo est simple et permet d'avoir une vue sur la plaine.

Comme l'Ijen, on trouve le cratère fumant avec une odeur de souffre.

Pour le chemin du retour, il n'y a qu'à se rendre au pied de la colline où l'on voit 2 grandes antennes rouges et blanches (suivre les traces des chevaux). Un début de chemin vous fait remonter jusqu'à l'hôtel Cemara Indah d'où on peut profiter une dernière fois de la vue splendide sur le Bromo.

Voilà un petit schéma ci-dessous qui peut aider.  

En suivant ce parcours, il est possible de faire par soi-même le même trajet que ce qui est proposé en jeep et de profiter du calme et de la vue en étant seuls. De plus le droit d'entrée qui a explosé cette année et dont on ne sait pas où part l'argent (certainement dans quelques poches !) car tout le monde ne paie pas la même chose, ne justifie pas de payer cette entrée pour un site sans aucune infrastructure mise en place même pas des poubelles !

Pour le retour à Probolingo, nous avons pu repartir avec les mêmes personnes. Il faut là encore se regrouper pour le minibus car il y en a moins que pour la montée. La route sinueuse qui redescend est un plaisir pour les yeux.


Cette randonnée de 6h à la découverte du Bromo était une découverte fabuleuse qu'on recommande à tous. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site